c: itemlist t: user
array ( 'task' => array ( 'DEFAULTCMD0' => 'user', 'DEFAULTWORD0' => 'user', ), 'option' => array ( 'DEFAULTCMD0' => 'com_k2', ), 'view' => array ( 'DEFAULTCMD0' => 'itemlist', 'DEFAULTWORD0' => 'itemlist', ), )

Laurent Camuzat

AILES Sud Ouest et l'Association Française des Pilotes de Montagne ont lancé le projet D140G Gypaète, un Mousquetaire silencieux pour la montagne.
Un avion respectueux de la nature et des riverains pour continuer à exercer notre passion de façon responsable et durable.
Utilisant les technologies modernes de conception, motorisation, construction, maintenance et exploitation.

Aujourd'hui, elles s'adressent aux amateurs de Mousquetaire et pilotes de montagne, pour recueillir leur avis sur cet avion.

Quelles devraient être ses missions, caractéristiques, performances , équipements ?

Leurs avis, idées et suggestions aiderons à orienter les modifications à apporter à ce bel avion pour le faire entrer dans le XXI° siècle, 60 ans après son premier vol.

Elles vous remercient du temps que vous voudrez bien consacrer à ce sondage et naturellement vous communiqueront ses résultats.

Lien : https://us4.list-manage.com/survey?u=24c9a66e9e840a35e5581da1a&id=9f8c31ff02

"Action de sensibilisation auprès des pilotes d'aviation générale sur l'importance de se déclarer sans délai en situation d'urgence auprès du contrôle aérien en cas d'évolution dans des conditions marginales, dans un contexte de culture juste."

Rendez-vous sur cette page : https://securitedesvols.aero/productions/les-phases-de-vol/en-route/croisiere/pan-pan-x-3-conditionsvisuelles-degradees

lundi, 16 mars 2020 18:10

Cahier du RSA N° 306

 3 Sommaire
 4 Éditorial du Président
 6 Carnet Gris
 8 L’agenda de l’Aviateur 2020
10 Compte-rendu des AGO et AGE 2020
14 Un jeune constructeur/créateur (5), par Arnaud Abt
18 Performances au décollage, par Dominique Rigault
24 C’est arrivé près de chez vous, par Nicolas Souchon
26 Daniel Clouet, si le Stampe m’était conté, par Régine Selosse
28 Le RF3, un rêve, une réalité, par Moustafa Hadjab
34 Notions d’aérodynamique, par Gilles Tatry
40 Mousquetaire silencieux, par David Gallezot
42 Tour d'Europe en CNRA (3), par Quentin Tabare
44 Le train type Wittman, par Noël Barrier
49 Les trois livres de Nigel Stevens sur la restauration des avions

lundi, 24 février 2020 14:26

Petites Annonces - Escrocs arrêtés

Une bande d'escrocs aux petites annonces a été arrêtée et sera jugée en novembre à Lyon. Ils agissaient sous une identité usurpée et pouvaient rassurer leurs victimes en leur envoyant des copies volées de cartes d'identité.

Ils ont sévi sur les petites annonces du RSA et ont fait plusieurs victimes malgré tout le soin que notre Administrateur bénévole apporte à vérifier l'authenticité des poseurs d'annonces, ils sont parvenus à passer à travers les mailles du filet.

Nous vous rappelons les règles de prudence :

  1. Ne croyez pas aux miracles (par ex prix réduit de 50% pour un équipement neuf)

  2. Exigez une photo réelle de l'objet et pas une photo extraite d'un catalogue ou manifestement empruntée sur internet

  3. N'envoyez pas d'argent si vous n'avez pas l'assurance que l'objet vous sera remis

  4. N'envoyez pas l'objet si vous n'avez pas l'assurance d'être payé

Si possible, privilégiez la remise en main propre, éventuellement grâce aux services d'un ami habitant près de votre vendeur ou acheteur.

Et si malgré tout vous êtes victime d'une arnaque, informez-nous !

Paris le 06/02/2020,

Les statuts actuels de la Fédération RSA ont été votés en Assemblée Générale en 2016 à Angers.
Lorsque le nouveau Conseil d'Administration a été élu en avril 2017, j'avais pris l'engagement de ne pas modifier les statuts au moins pendant les 4 ans de durée de la mandature.
J'avais également pris l'engagement de proposer la Fédération RSA à la reconnaissance d'Utilité Publique, car cette qualification nous est indispensable, notamment pour la défense de nos clubs sur les terrains.
Or, au cours de la procédure de reconnaissance, on nous a fait remarquer que nos statuts n’étaient pas en conformité avec les exigences applicables à une fédération RUP. Il a donc été nécessaire de faire quelques modifications, dont voici les principales :

  • Suppression de la catégorie d'adhérents "Sympathisants" qui jouissait ces dernières années d'une cotisation réduite de 90 € à 40 €; en effet, ces membres bénéficiaient principalement de l'abonnement à la revue fédérale "les Cahiers du RSA", mais la cotisation réduite ne leur ouvrait pas l’accès à tous les services et ne leur donnait pas tous les droits offerts aux membres à plein tarif.
    Comme d'une part il n'aurait pas été équitable de les faire bénéficier des mêmes services que les membres payant une cotisation pleine ; et que d'autre part il n'était pas légal de les priver de certains droits, nous avons choisi de supprimer cette catégorie. La soixantaine de membres Sympathisants vont être invités soit à souscrire une cotisation normale soit à acheter les Cahiers du RSA au numéro par l'intermédiaire de la Boutique RSA;

  • Nous avons conservé le mode d'élection du Conseil d'Administration :

    • Les présidents de régions sont élus par les AG régionales;
    • Les statuts modifiés précisent le mode d'élection du représentant des membres résidant outre-mer;
    • Les membres du Bureau Directeur sont élus poste par poste en AG fédérale (*)

  • La composition du Bureau Directeur est ramenée de 8 à 7 membres afin de respecter les proportions règlementaires; l'administrateur en charge des stages, formations et diplômes reste au CA mais n'est plus membre du BD;

  • Pour modifier les statuts, dissoudre ou fusionner la Fédération RSA, il n'est plus nécessaire de convoquer une AG Extraordinaire, ces décisions peuvent être prises en AG Ordinaire avec toutefois des conditions de quorum et de majorité plus contraignantes que pour les décisions ordinaires de l'AG.

Nous vous mettons à disposition le texte existant pour référence. Malheureusement les modifications de forme qui ont été nécessaires entre la version de 2016 et le projet de 2020 sont tellement nombreuses qu'il n'est pas possible de les lister une à une ou de lire le nouveau texte en mode révision (Documents uniquement accessibles aux adhérents - Pensez à vous identifier dans l'espace membre).

Bonne lecture, n'hésitez pas à faire part de vos questions et remarques à notre secrétaire général (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

Dominique SIMON
Président
Fédération RSA

(*) ce qui constitue une originalité : habituellement le BD est élu en bloc, ensuite il élit en son sein le
président, le secrétaire général, le trésorier, etc

Attention, en date du 2 septembre 2019, l'hélicoptère AK1-3 de DB Aerokopter LTD (Ukraine) a été retiré de la liste des aéronefs éligible à une construction en kit.
Si vous avez débuté la construction d'un AK1-3 et que vous ne l'avez pas encore déclarée, signalez-vous immédiatement auprès de l'OSAC.

"Faire voler une Demoiselle comme en 1909, voilà notre ambition !"

"Forts de l’expérience acquise sur notre Blériot XI, nous travaillons à la réalisation d’une réplique pleinement opérationnelle d’un des premiers aéroplanes et ancêtre des avions ultras légers : la « Demoiselle » d’Alberto Santos-Dumont, et plus exactement la « Demoiselle n°21 »."
"À ce jour, aucune réplique conçue avec les matériaux d’époque n’est visible et en état de vol. L’unique modèle original est conservé et exposé au Musée de l’Air et de l’Espace du Bourget."

Soutenir le projet

Présentation du Club Aéro des Garrigues

lundi, 04 novembre 2019 17:39

Ateliers du Patrimoine Aéronautique Vivant

Afin de valoriser et récompenser la qualité des travaux effectués par les bénévoles et les associations dans le cadre de la préservation du patrimoine aéronautique, l’Aéro-club de France et la Fédération RSA ont confié au Collège expertal de l’Aéro-club de France la définition d’un label de qualité.

Vous en trouverez les modalités dans les pages de ce document.

Les candidatures sont à adresser à :

Monsieur le Président du Collège Expertal
Aéro-club de France
6, rue Galilée
75182 Paris CEDEX 16

La MALGH (Mission pour l’aviation légère, générale et les hélicoptères de la DGAC) nous rappelle que tous les aéronefs devront être équipés de radio 8.33 kHz au plus tard le 28 février 2021. Afin d’éviter l’engorgement des services qui délivrent les LSA avec le risque d'attendre le papier magique, ils nous recommandent de ne pas tarder à réaliser l’installation.

Votre Fédération, toujours soucieuse de défendre les intérêts de ses membres, a pris contact avec TRIG AVIONICS Ltd, société écossaise qui nous a proposé de réaliser une commande groupée pour un prix défiant toute concurrence. Grâce aux 170 commandes déjà reçues, nous avons pu obtenir un prix de 1000 € pour une TY 91 et 1570 € pour une TY96. Le transpondeur TT21 est à 1480 €. Ces prix s'entendent nets hors frais de port (20 €).
Si vous êtes intéressé, merci de le signaler avant le 20 octobre (le Brexit approche !) en envoyant un mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. avec le titre : "commande groupée 8.33" et en précisant votre numéro de RSA. En retour, nous vous enverrons un bon de commande que vous nous retournerez avec votre règlement par chèque ou virement à l'ordre de RSA.

Compléments :

Vous trouverez un lien direct vers la brochure TRIG TY91 en Français en cliquant ici

Nous vous signalons qu'une fiche pratique sur cette radio a été réalisée par Jean-Pierre FADY dans les numéros 403 et 404 de "Vol Moteur".

Quelques questions reçues :

  • Quelle différence entre le TY91 et TY92 ? La puissance d'émission, notamment pour le vol à haute vitesse et haute altitude. Inutile pour la majorité d'entre nous. D'ailleurs, la TY92 ne fonctionne pas en 14V.

  • 14 ou 28 Volts ? Le modèle TY91 est compatible pour les deux tensions, sur une plage de 11 à 33V.

  • Peut-on également commander le transpondeur Trig TT21 ? Oui, le prix est de 1480 € sans le cablage (brochure en français ici)

  • Les câblages sont-ils fournis ? Il y a la possibilité d'acheter séparément un faisceau de 1 m (210 €) ou de 3 m (225 €) pour la Trig TY 91. Notez que si les prises, pin, sockets et prise antenne sont fournies avec la radio, elles nécessitent une pince à sertir (crimper D-Sub) pour des pins et sockets de densité normale, ainsi qu'une pince à sertir la prise coaxiale. (Exemples ici : RCT-2 & RCT-3). Le câblage du transpondeur TT 1  peut également être acheté séparément.

  • Puis-je installer moi-même ma radio 8.33 ? Il y a 3 cas de figure :
          * Radio portable sans transpondeur : aucune formalité, LSA non nécessaire.
          * Radio de bord sans transpondeur : le propriétaire peut installer la radio lui-même et il établit lui-même l’attestation de conformité (formulaire AC144b téléchargeable sur Formulaires OSAC ); la demande de LSA se fait en utilisant le formulaire AC120e, il faut joindre la Form 1 fournie par le fabricant de la radio et le AC144b rempli par le propriétaire.
          * Radio de bord et transpondeur : le propriétaire peut installer la radio et le transpondeur lui-même, mais il doit obtenir une attestation de conformité d’un atelier agréé avionique (lequel se charge en général de la demande de LSA). Il est judicieux de profiter d'un contrôle quinquennal de la chaîne ATC (= du transpondeur) pour faire établir l'attestation de conformité à moindre coût.

Une fois la nouvelle LSA obtenue vous pourrez demander la subvention prévue par la DGAC (voir le lien ci-après) :

https://www.rsafrance.com/index.php/actualites/item/529-demandes-de-subvention-pour-l-installation-de-radios-8-33

Jean-Louis ABOU
Fédération RSA

Début Septembre, Alain JAMET, pilote inspecteur de la DGAC et animateur de la commission sécurité de l’aviation légère (l’ISAL) invitait les fédérations aéronautiques à découvrir de nouvelles actualités sur le portail « sécurité » que la DGAC exploite, en association avec le CNFAS.
Votre fédération, membre du CNFAS, vous invite à vous rendre régulièrement sur ce portail. Les évolutions règlementaires y sont traitées en temps et heure, et être bien informé de la règlementation et de ses évolutions contribue à la sécurité.

  • Ainsi vous trouverez sur ce portail : https://securitedesvols.aero/ des informations concernant par exemple les nouvelles règles d’intégration dans les circuits d’aérodrome (parues dans l’arrêté du 12 juillet 2019). Ceux d’entre nous qui pilotent des ULM y apprendront entre autres qu’ils doivent démontrer une capacité à s’intégrer proprement dans le circuit sur les aérodromes où une procédure d’arrivée IFR est publiée. Si vous êtes déjà breveté avion, cette capacité va de soi, pour les autres, un certificat délivré par un instructeur sera nécessaire pour vous poser sur certains aérodromes (souvent considérés à tort comme « secondaires »).

  • Vous trouverez aussi, ajoutée tout récemment, une explication concernant de possibles interceptions avec des vidéos extrêmement explicites. Vu la complexité grandissante de notre espace aérien et le haut niveau de sécurité exigé par le « principe de précaution », aucun d’entre nous n’est à l’abri d’une telle expérience.

  • Vous noterez également une action pédagogique à l’intention des pilotes de drones, attirant leur attention sur une notion (que d’aucuns pensent désuète) qui est celle de la responsabilité.

  • UN POINT IMPORTANT : le  portail sécurité fait un rappel sur l’obligation de notification des incidents via le formulaire CRESAG (Compte-Rendu d’Evènement de Sécurité en Aviation Générale). Pour ceux qui l’ignorent, un règlement européen de 2014 (le n°316/2014) fait obligation à toutes les personnes qui ont vécu un incident au cours d’un vol d’en informer leur Autorité (la DGAC pour la France). La liste des incidents à notifier est très large, elle va du givrage cellule à la pénétration d’espace contrôlé, en passant par la collision aviaire, l’incursion sur piste ou un défaut d’entretien. La notification peut se faire en ligne (voir https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/notifier-incident ). La DGAC insiste sur la bonne attitude à avoir : la notification d’un incident n’est par principe pas sanctionnée alors que la non-notification, elle, peut entraîner une sanction administrative. NB : le CRESAG a à peu près la même fonction que le RETEX mis en place dans les aéro-clubs FFA.

Bref ce portail est un outil bien fait et utile, que je vous recommande de consulter de temps à autre pour vérifier (et vous-même devez être capable de le faire sous une forme d’auto-évaluation) si vous êtes toujours « dans les clous ».

En attendant bon vols si il fait beau mais « Winter is coming » qui est propice au bichonnage de nos jouets de grandes personnes.
Jean-Louis ABOU
Vice-Président Règlementation
Fédération RSA

Page 1 sur 7

Forum

Votre espace de discussion sur toutes les thématiques de la fédération

Petites annonces

Retrouvez les petites annonces du site ou déposez les vôtres.

Fournisseurs - Partenaires

Boutique RSA

La Boutique est à votre disposition pour renouveler ou prendre une adhésion en ligne, adhérer au RSANAV, aussi acheter un article RSA (Textiles, Casquettes, Cahiers du RSA, goodies, ...)

Cahiers du RSA

Depuis 1947, notre très belle revue fédérale est une publication technique. Documentée et reconnue dans le monde aéronautique, elle démontre notre savoir faire et donne de précieux conseils.

Clubs RSA

Votre fédération représente de nombreux Aéroclubs, Associations de construction, de restauration, Musées et structures de sauvegarde du patrimoine, mais aussi, tous les passionnés que vous êtes.

RSANav

Le RSA-Nav est un service alternatif à celui de l’OSAC pour les renouvellement des certificats de navigabilité de nos aéronefs agréé par la DGAC. Nos 38 experts "PEN" bénévoles sont à votre disposition à proximité de votre terrain.